★ ★ ★

* Uropi Nove 103 * Uropi Nove 103 * Uropi Nove 103 *

★ ★ ★

univa

★ ★ ★

Naturim je s'u poj posen po vuco a Europa u Felic Novi Jar. Ba wim siudim Europa ven pos tal de rest, id wim dez de provòrd wen un find in tale Europan lingas: "Bunes posen te nevos".

I men te in de prosàn situasiòn, Europa nud ʒe di vuce, verim.

★ ★ ★

Bien sûr il est un peu tard pour souhaiter à l'Europe une Bonne et Heureuse Année. Mais, comme d'habitude, l'Europe vient après tout le reste, et, comme dit le proverbe que l'on retrouve dans toutes les langues d'Europe: "mieux vaut tard que jamais".

Je crois que l'Europe, dans la situation actuelle, ces bons voeux, elle en a bien besoin.

★ ★ ★

Of course it is a bit late to wish Europe a Happy New year. But as usual Europe comes after everything else and, as the proverb goes (it exists in all European languages): "Better late than never".

I think that in the present situation Europe needs these good wishes… badly.

★ ★ ★

delos

De liove in Delos, Grecia

★ ★ ★

Felic Novi Jar, Europa !

★ ★ ★

Ka moz nu vuco a Europa in di pru jar 2017 ?

Las je regèn ʒe, bun Doj !

Se ne Regenad un od ni spesialade, nu Europane we av idmàj usfinden de mita Feniksi we regèn od ji ace ? Ace verim, par Europa se usmoran, cekan ji savad in de rame de nasionisti sirenus …

Ko se "d'Europan soin" ? Europa det na nemaj soino ! Cifre, publiki defisite, de 3%, de debe… ve ne deto liente soino ! Id jok min de numar anvarkanis id u 2 posunte gresad.

"Un inliàm ne ki u taz gresadi" skrivì june su mure in Maj 68. Da june volì meto mold id molvos lu traʒivì li soine os dal te in acrame id in artideti paradìze… Ba, wim i lisì in u noven artikel in Engli: "maybe these days we’re happier to dedicate ourselves to the creation of fantasy worlds, rather than looking for ways to repair our own". Odia june se valgan in strade somi a zombije; lu ʒiv nemaj in de real mold, par di mold av nit a provìto lo, oʒe ne u vark. Lu prigùs rufligo in alten molde, imaʒinen molde wim de molde pa Tolkien in de bunes kaze, in Game of thrones, in Star Wars o in violti videu jege, wan je se ne in de barbari utopij ISISi id terorismu. Europa det ne la soino.

★ ★ ★

soino

★ ★ ★

Se nu perʒuden a de disfalad ? Tale civilizade se morli, nìa inkluzen, skriv Michel Onfray in hi posni bib. Aj, ba de majsan od la peritì ude de plage barbaris we aperì lo u novi glod id regenizì la. Egipta reflorivì pos vido kovalden pa Aleksander, pa Romane, pa Arabe… De mozli "barbare" odiu suflùj ni merkade ki pejkalitadi produte we asùng na jok maj in midujid*: "bunkopi… dunkopi… kunkopi…" Un moz ne invarto u regenizad* od da parte.

Sim, usfindem de Kalitadi revolusiòn !

Makem in Europa kalitadi produte, wim nu zav deto - be de regi priz - wim Doske det ki vage id uzelimakine, makem kalitadi cuse wim Italiane zavì deto… jaki Europan polk av ji siavi teknikonad*: de bunes aranʒe in mold gres in Peloponìz… parkà ito kopo la in Sudafrika ? Grecia prodùt os de bunes olivòl: parkà viz nu ne ja su ni tabe, in ni subemerkade instà soliflori ol, ekvos inviften id od dubic odvenad ?

Je se sia-incepi te di kalitadi revolusiòn se somtemim un ekologic id bio revolusiòn. I disvòlp ne ja; altene av deten ja id ve deto ja mol bunes te i.

★ ★ ★

★ ★ ★

Nu ve nudo un Europan New Deal po inìzo tra tal Europa de gren varke involten pa di ekologic revolusiòn… vinti id soli energij (ki ji solad tra tal jar, Grecia mozev atogo energiji sia-satad id oʒe provìto elektrik a ji nersane). U New Deal sin u novi disdavad ricadis, insiedi invarke id solde. Je sin os u revolusiòn in mentisàde id konsumi mode pote Europane incèp te kalitadi produte, ki aminen transporti id publicidi koste (U bun vin lob sia som), se min diari be fend sumis* te "bunkopi" produte maken be de has diavli*, par lu dur des vose maj longim.

Di invòlt os u revolusiòn in ni agrinuri industrije: jetem ap kimiki abunle*, pestiside id tale GMOs… de mol rozi canka ki sodiumi nitrite, hormoni galine, ingresen salme… tale da artimaken nure we se inviftan na gradim.

Civilizad moz ne vido ruduten a ekonomij. Ekonomij moz ne vido ruduten a finàns.

Europa partikulim disàt imaʒinad !

★ ★ ★

Celui qui travaille avec ses mains est un travailleur manuel.

Celui qui travaille avec ses mains et sa tête est un artisan.

Celui qui travaille avec ses mains, sa tête et son coeur est un artiste.    (St François d'Assise)

★ ★ ★

Artiste ʒe detì de Regenad, ne gurilestore. I av ekvos de inprès so predikan in vustia, a burokrate, a kurtivizi kontitenore we men solem ov cifre. ¡ Que se vayan todos ! Lasem falo tale daze we av u pokirekèl instà cern id u kartar instà karʒ ! Replasem la ki kreatore ! Filosofore, poète, pictore, muzikore… Jetem ap tale formaten serije ! Voltem ruk a Hollywood id Bollywood; reusfindem de gren Europan kina: de Almodóvare, de Bergmane, de Fellinis, de Herzoge…! Renemem de bel slogàn de Mitterrandi evi: "Metem ʒe ʒiv, zi id num!" Renemem de Doski dezel "Wie Gott in Frankreich leben", id detem ja "Wie Gott in Europa leben", un Europa wo un moz ʒivo bun.

Id oprem os alten strujas. Europa av dod de kolonial ev, un anmezi deb do Afrika. Aperem jo ni disinteresen eld in harmonij ki ji kulture id tradisione. Kreatem un Indeuropan Uniòn (oh waj, di vord duf od sulf, od swastikas id gazikamare par je vidì graben pa u gruzli dismenti barbàr), sim, dezem priʒe un Eurindian Uniòn: India se u kontinènt polen ki ansuspeken resurse…

Imaʒinad av ne limìte po usfindo u bunes mold. Slim je sat volo ja.

★ ★ ★

Riga, Latvia

★ ★ ★

Bonne année l'Europe !

★ ★ ★

Que souhaiter à l'Europe en ce début d'année 2017 ?

Mais qu'elle renaisse, bon sang !

La Renaissance n'est-elle pas une de nos spécialités, à nous Européens, qui de surcroît avons inventé le mythe du Phénix ? Il est bien question de cendres, car l'Europe se meurt à petit feu, cherchant le salut dans les bras des sirènes nationalistes…

Où est le "Rêve européen" ? L'Europe ne fait plus rêver ! Ce ne sont pas les chiffres, les déficits publics, les 3%, la dette… qui nous feront rêver! Encore moins les chiffres du chômage et une croissance à 2%.

"On ne tombe pas amoureux d'un taux de croissance" écrivait la jeunesse sur les murs en Mai 68. Ces jeunes-là voulaient changer le monde et bien souvent ont vécu leur rêve jusque dans les ashrams et les paradis artificiels… Mais comme je le lisais dans un article récent: "maybe these days we’re happier to dedicate ourselves to the creation of fantasy worlds, rather than looking for ways to repair our own".

★ ★ ★

"Le vieux monde se meurt, le nouveau émerge trop lentement,

Et c'est dans ce clair-obscur que surgissent les monstres."

★ ★ ★

Aujourd'hui les jeunes errent dans les rues pareils à des zombies: ils ne s'intéressent plus à ce monde-ci, car ce monde n'a rien à leur offrir, même pas un "job". Ils préfèrent se réfugier dans d'autres mondes, imaginaires, ceux-là, les mondes de Tolkien, dans le meilleur des cas, de Game of Thrones, de Star Wars, ou de la violence des jeux vidéo quand ce n'est pas dans l'utopie barbare de DAESH. L'Europe ne les fait pas rêver !

Alors sommes-nous condamnés à cette décadence que nous décrit Michel Onfray ? Toutes les civilisations sont mortelles, y compris la nôtre, nous rappelle-t-il. Oui, mais la plupart d'entre elles ont péri sous les coups des barbares qui leur ont apporté du sang neuf et les ont régénérées. L'Égypte a refleuri après la conquête d'Alexandre, des Romains, des Arabes… Les "barbares" potentiels d'aujourd'hui inondent nos marchés de produits bas de gamme - j'ai envie d'écrire "bad game" ou "badgam", pourquoi pas ? - qui nous enfoncent encore plus dans la médiocrité: "pas cher… pasher… kasher… peuchère…!" Aucune régénérescence à attendre de ce côté-là.

Alors, inventons la Révolution Qualitative !

★ ★ ★

De Katedràl Spairi, in Doskia

★ ★ ★

Fabriquons en EUROPE des produits de qualité, comme nous savons le faire - au juste prix - comme ont su le faire les Allemands avec les voitures et les machines-outils, des chaussures de qualité, comme l'ont fait les Italiens… chaque peuple d'Europe a son savoir-faire: les meilleures oranges du monde poussent dans le Péloponnèse… Pourquoi aller les chercher en Afrique du Sud ? La Grèce produit en outre la meilleure huile d'olive: pourquoi ne la trouve-t-on pas sur nos tables et dans nos supermarchés au lieu d'huile de tournesol frelatée d'origine douteuse…

Il va de soi que cette révolution qualitative est en même temps une révolution écologique et bio. Je ne développe pas; d'autres l'ont fait et le feront bien mieux que moi.

Il nous faut un New Deal à l'Européenne pour initier dans toute l'Europe les grands travaux qu'implique cette révolution écologique… l'éolien, le solaire… (avec son ensoleillement, la Grèce pourrait accéder à l'autosuffisance énergétique et même fournir de l'électricité à ses voisins). Un New deal signifie une redistribution des richesses, des emplois et des salaires décents. Cela signifie aussi une révolution dans les mentalités et les modes de consommation afin que les Européens comprennent que des produits de qualité, au coût de transport et de publicité réduits (A bon vin point d'enseigne), reviennent moins cher au bout du compte que des produits "pacher" faits au diable vauvert, car ils durent dix fois plus longtemps.

★ ★ ★

Si votre projet est pour un an, plantez du riz;

Si votre projet est pour dix ans, plantez des arbres;

Si votre projet est pour cent ans, éduquez des enfants.

★ ★ ★

Cela suppose une révolution dans nos industries agro-alimentaires: à la trappe les engrais chimiques, les pesticides et autres OGM… le jambon bien rose, les poulets en batterie, le saumon d'élevage… tous les Tricatels qui nous empoisonnent à petit feu.

La civilisation ne se réduit pas à l'économie. L'économie ne se réduit pas à la finance; c'est cela qui nous mène droit dans le mur.

L'Europe manque singulièrement d'imagination !

Ce sont les artistes qui ont fait la Renaissance, pas les usuriers. J'ai parfois l'impression de prêcher dans le désert, à des bureaucrates et des comptables qui ne pensent qu'aux chiffres. ¡ Que se vayan todos ! A la trappe tous ceux qui ont une calculette en guise de cerveau et un portefeuille à la place du cœur ! Remplaçons-les par des créateurs ! Des philosophes, des poètes, des peintres, des musiciens…

★ ★ ★

Glasibunkar su de dunias in Nordifrancia

★ ★ ★

A la trappe les séries préfabriquées ! Tournos le dos à Hollywood et Bollywood; réinventons le grand cinéma européen: les Almodóvar, les Bergman, les Fellini, les Herzog… Reprenons le beau slogan de l'ère Mitterrand: "Changeons la vie ici et maintenant!" Reprenons le dicton allemand: "Wie Gott in Frankreich leben" (vivre comme Dieu en France) et faisons-en "Wie Gott in Europa leben", une Europe où il fait bon vivre.

Et puis, ouvrons d'autres chantiers. L'Europe a depuis l'ère coloniale une dette abyssale envers l'Afrique. Apportons-lui une aide désintéressée, en harmonie avec ses cultures et traditions. Créons une Union Indo-européenne (ouh, la, la, ce mot sent le souffre, le svastika et la chambre à gaz, accaparé qu'il a été par cet atroce barbare illuminé), alors, disons, une Union Eurindienne - l'Inde  est un continent plein de ressources insoupçonnées…

L'imagination est sans limites pour inventer un monde meilleur. Encore faut-il le vouloir.

★ ★ ★

D'abord ils t'ignorent, puis ils rient de toi, puis ils t'attaquent, et alors, tu as gagné.

★ ★ ★

Happy New Year, Europe !

★ ★ ★

What can we wish Europe for 2017 ?

Let it be born again, for God's sake !

Isn't the Renaissance one of Europe's specialities ? Didn't we invent the myth of the Phoenix that rose from his ashes ? Ashes indeed, for Europe is dying out, seeking salvation in the arms of nationalist sirens…

Where is the "European dream" ? Europe no longer makes us dream ! Figures, public deficits, the 3%, the debts… do not make people dream, and even less the unemployment figures and a 2% growth rate.

"You don't fall in love with a growth rate" young people wrote on the walls in May 68. Those youths wanted to change the world; today young people roam the streets like zombies: they no longer live in this world which has nothing to offer them, not even a job. They prefer taking refuge in fantasy worlds: Tolkien's worlds at best, Game of Thrones, Star Wars, violent video games when it is not in the barbaric utopia of ISIS and terrorism.

★ ★ ★

Castel Sant' Angello, Roma, Italia

★ ★ ★

Are we then doomed to decadence ?

All civilizations are mortal, including ours, writes the philosopher Michel Onfray in his last book. Yes, but most of them perished under the blows of barbarians who injected new blood into them and regenerated them. Egypt flourished again after Alexander's, after the Romans', the Arabs' conquests. Today's potential "barbarians" are flooding our markets with cheap poor quality products. No hope that way.

Let us invent the Quality Revolution !

Let us make high quality products in EUROPE - at the right price -… we have the know-how: German cars and machine-tools… Italian shoes, French fashion, Greek olive oil (why should we buy poisonous sunflower oil of dubious origin ?)… The best oranges in the world grow in Peloponnese: why should we buy them from South-Africa ?

It goes without saying that a Quality Revolution goes hand in hand with an ecological and bio revolution. And we must be willing to pay the price for this. How can we do this when the number of people under the poverty line has never been so high ?

★ ★ ★

★ ★ ★

What we need is a European New Deal, that is a redistribution of wealth: we must be prepared to give people decent jobs with decent salaries. The Quality Revolution will provide the jobs. Large-scale pan-European public works are required for the ecological revolution: wind energy, solar energy… (with the amount of sunshine it gets throughout the year, Greece could reach self-sufficiency and even sell electricity to its neighbours).

This also implies a revolution in people's ways of thinking and consumer habits. Europeans should understand that locally made high quality products with lower transport and advertising costs (Good wine needs no bush), are in the long run cheaper than poor quality products because they last much longer.

This also implies a revolution in agribusiness: let us get rid of chemical fertilizers, pesticides and gmo's… "pink" ham cured with sodium nitrites, battery chickens, farmed salmon and all that poisonous food…

★ ★ ★

Veneza, Italia

★ ★ ★

Moreover, a civilisation cannot be reduced to its economy and economy cannot be reduced to finance; this is what is destroying us.

Europe singularly lacks imagination !

The Renaissance was made by artists, not by usurers. Let us get rid of bureaucrats and short-sighted accountants, all those who have a pocket calculator instead of a brain and a wallet instead of a heart. Let us replace them with creators …philosophers, poets, painters, musicians ! Let us take up the beautiful slogan of the Mitterrand era: "Let us change life here and now!" Let us take up the German saying: "Wie Gott in Frankreich leben" (to live like God in France) and let us turn it into: "Wie Gott in Europa leben"; let's make Europe a wonderful place to live.

There is no limit to imagining a better world. We simply have to want it.

★ ★ ★

★ ★ ★